Frida Kahlo

Frida Kahlo, Autoportrait au singe, 1938, huile sur masonite, 40,6 x 30,5 cm. Albright-Knox Art Gallery, Buffalo, New York, U.S.A.

Frida Kahlo est une artiste mexicaine, née le 6 juin 1907 dans le quartier mexicain de Coyoacan. Elle déménagea aux Etats-Unis pour vivre avec son mari, Diego Rivera, ainsi que pour vivre de son art. Elle meurt en 1954n à l’âge de 47 ans.
Elle commença à peindre après un grave accident de bus, pour ne pas s’ennuyer pendant son rétablissement. On lui placera un miroir au plafond ainsi qu’un support spécifique pour qu’elle puisse peindre tout en restant allongée.
Nous avons décidé de nous intéresser à ses travaux car ils mettent en avant son questionnement interne sur ses origines.

Le site “Frida Kahlo Corporation”, créé par Isalda P. Kahlo, la nièce de Frida Kahlo, a pour but de diffuser les œuvres de l’artiste. On y retrouve les éléments biographiques les plus pertinents pour expliquer son caractère et ses débuts dans la peinture. Il y a aussi une catégorie “news” qui donne des informations sur les différentes expositions de/sur l’artiste de l’année 2003 jusqu’à 2010. Le site est traduit en espagnol et en anglais, pour une diffusion mondiale des informations.

Ce lien est une page qui donne sur une playlist de 26 cours films (2min environ) sur la vie de l’artiste au travers de quelques unes de ses œuvres. C’est un bon moyen pour connaître à la fois la vie de Frida Kahlo et certaines de ses peintures les plus connues. Ces “animations-peintures” sont réalisées par Grégoire Boursin, dirigeant et fondateur du studio « Le fond de l’œil » ainsi que le créateur graphique, le scénario et la voix off sont de Sophie Duprès.

“Frida Kahlo : de la douleur de vivre à la fièvre de peindre” est un article de Charles Gardou, professeur des universités, et directeur de l’institut des sciences et pratiques d’éducation et de formation de l’université Lumière Lyon 2. Il est tiré de la revue Reliance (n°18, avril 2005). C’est un article biographique qui aborde, entre autre, l’importance des autoportraits et les raisons de leur abondance dans l’œuvre de F. Kahlo. Il traite également de la symbolique très forte qu’elle conférait aux couleurs.

Pour une meilleure compréhension des enjeux inhérents à l’œuvre de Kahlo,  nous vous renvoyons à l’article « Mexique » de l’Encyclopédie Universalis, rédigé par :
J.BRASSEUL professeur émérite des Universités en science économique, université du Sud-Toulon-Var; H.ENJALBERT professeur à la faculté des lettres et sciences humaines de Bordeaux; R.LABARRE maître assistant à l’université de Paris-VIII; C.LACHENAL docteur en droit, rattachée au C.R.E.D.A.L. et chercheur associé au C.E.M.C.A.; J-A. MEYER attaché de recherche au C.N.R.S.; M-F. PRÉVÔT-SCHAPIRA professeur à l’université de Paris-VIII, géographe, Credal-U.M.R. 7169; Philippe SIERRA agrégé de géographie, professeur au lycée Simone-de-Beauvoir, Garges-lès-Gonesse, chargé d’enseignement à l’université de Marne-la-Vallée.
Ils abordent la géographie, l’économie et l’histoire du Mexique et s’appliquent notamment à retracer les évènements marquant la période allant de l’indépendance à la fin du XXème siècle.

Kahlo Frida, Racines, 1940, huile sur toile, 74cm x 98,5 cm, collection privée.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s