ORLAN

ORLAN, American Indian Self-Hybridization #1 : painting portrait of No-no-mun-ya, One Who Gives No Attention, with ORLAN’s photographic portrait, Série Self-Hybridation Indiennes-Américaines (2005-2008), photographie , 2005, Fine and print, 152,5 x 124,5 cm.

ORLAN est une artiste française née le 30 mai 1947 à Saint Etienne, dont la vie se meut entre Paris, Los-Angeles et New York. Sa carrière présente une myriade d’expérimentations qui lui permet tant d’expérimenter les supports qu’elle-même. Elle manie aussi bien la peinture que la sculpture ou la photographie, la vidéo, les installations, la performance, l’art corporel… C’est également la première artiste à utiliser la chirurgie plastique comme medium artistique entre les années 1990 et 1993. Ses travaux marquent notamment par l’insistance de l’artiste à vouloir interroger le corps et ainsi à aborder diverses problématiques liées à la construction identitaire. Prix et bourses se succèdent tout le long de sa carrière. Elle enseigne par ailleurs à l’école nationale supérieure d’arts de Cergy-Pontoise depuis 1999.

Le site officiel d’ORLAN, nous permet de consulter l’ensemble des productions de l’artiste, tandis que l’article « Entretien avec ORLAN » mené par la psychanalyste Brigitte Hatat, membre de l’École de Psychanalyse du Forum des Champs lacanien (hébergé sur le site de revues Cairn) nous informe sur le regard que porte l’artiste sur son propre travail. Elle explicite notamment son choix de devenir artiste, sa manière de créer, et expose sa conception de l’œuvre d’art. ORLAN y développe aussi le rôle de son propre psychisme dans son art. Ainsi, elle nous éclaire sur le lien qu’elle tisse entre sa quête d’identité, son œuvre, et sa qualité d’artiste. Selon ses dires, son travail constitue un langage particulier qui s’articule entre son histoire personnelle, l’histoire de l’art et le contexte dans lequel ses œuvres sont exposées.

ORLAN, The Kiss of the Artist : Automatic dispenser, well, almost !, 1977, photographie, 165 x 110 cm.

Enfin, l’ouvrage de Catherine Fihma, doctorante à l’EHESS au moment de sa publication, intitulé Chronologie de la France au XXème siècle (publié aux éditions La Découverte en 2000, il est aujourd’hui consultable sur le site de revues Cairn) permet de comprendre le contexte historique dans lequel a évolué l’artiste. En effet, ce dernier propose une chronologie de l’histoire de France au XXème siècle en présentant l’ensemble des évènements qui ont traversé la société (tous genres confondus : politiques, culturels…) en suivant un découpage annuel et mensuel. De cette manière, nous pouvons non seulement appréhender les diverses préoccupations et mentalités de l’époque mais également comprendre l’atmosphère dans laquelle s’est éteint le millénaire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s